Accueil

Qui n’a pas déjà eu envie un jour de tout laisser tomber, d’abandonner sa vie pour aller s’en inventer une autre à l’autre bout de la planète ? Ça m’est arrivé pendant une période où je me débattais avec une grande tristesse intérieure. J’avais un urgent besoin d’aller voir ailleurs si j’y étais. C’est comme ça que je suis arrivée en Afrique du Sud, là où les cicatrices de l’apartheid m’apparaissaient encore flagrantes : une épidémie de Sida, des coupures massives d’eau et d’électricité dans les townships et la grande pauvreté de sa population noire… Et pourtant, une fois sur place, ce n’est pas le désespoir qui m’a frappée de plein fouet, mais un désir de réconciliation. J’y ai découvert la force des chants d’espoir, ceux qui ont permis à Mandela de tenir le coup en prison. Et un peuple qui tenait encore fièrement debout. Cette histoire, je vous la raconte dans Les Souliers de Mandela. Mais ce qu’on n’y retrouve pas, ce sont les visages des gens,  les images des lieux qui ont marqué mon séjour en Afrique du Sud. C’est pour cette raison que mon blogue existe. En naviguant à travers mes carnets, vous aurez accès à une autre facette de mon aventure.

Si vous avez déjà le roman en votre possession, vous pouvez entrer un mot clé  dans « recherche » et trouver de l’information complémentaires aux notes manuscrites dans le livre. Sinon, je vous propose simplement de vous laisser porter par les paysages et les citations…Et c’est par ici.

Bon voyage dans mon univers,

Fleur